Pratiquer les libations

La libation est un des rituels les plus courants (avec la prière) que vous pratiquerez au cours de votre vie de nordisant, il fait partie intégrante des fêtes familiales et collectives. Il est synonyme de partage (avec votre communauté ainsi qu’avec vos dieux) et d’offrande (vous offrez une partie de vos aliments ou boissons aux dieux). Vous rendrez ainsi honneur aux dieux.


Le principe de la libation est simple : un toast en l’honneur des dieux fêtés est prononcé par le maître de cérémonie ( cela peut être une femme) et chacun boit à son tour dans un même contenant.
Il existe deux sortes de libations : la libation de boisson et la libation d’aliment (faute de mieux, je l’appelle ainsi car il ne s’agit pas d’une oblation puisqu’elle inclut la notion de partage avec les dieux), selon le dieu que vous honorez et les circonstances.

La libation de boisson

On utilise pour la libation de boisson un récipient de taille variable selon le nombre de personnes réunies (tous devront boire dans le même récipient, donc prévoir la taille en conséquence!!!), il doit être en terre cuite, corne ou autre matière naturelle. La boisson utilisée est généralement l’hydromel, si vous n’en avez pas utilisez de la bière. Les alcools forts sont à proscrire.

L’hôte(sse) porte un toast pour ouvrir le rituel, (exemple : Nous buvons en l’honneur de …), chacun boit une gorgée dans l’ordre suivant : la fille la plus jeune en premier (s’il y a un garçon plus jeune, il boira en second), puis par ordre d’âge quelque soit le sexe, la dernière à boire doit être la femme la plus âgée (s’il y a un homme plus âgé, il boira en avant dernier). Chacun peut ajouter un petit mot quand vient son tour s’il le souhaite. Quand chacun a bu, l’hôte(sse) verse au sol le reste de boisson en trois fois, ce qui clos la libation, en disant entre chaque (à titre d’exemple) : « J’ai bu pour les vivants. », « J’ai bu pour les morts. », « J’ai bu pour les dieux en particulier pour …»( ou « J’offre cette boisson aux vivants », « J’offre cette boisson aux morts », « J’offre cette boisson aux dieux, à … »).
Si plusieurs dieux sont à honorer, les toasts se font les uns après les autres, on ne porte pas un toast à plusieurs dieux en même temps !

La libation d’aliment

La libation d’aliment se pratique dans un plat de service, en matière naturelle comme pour la libation de boisson. Les aliments peuvent être de la viande, du poisson, des végétaux, selon le dieu honoré :
pour Frigg, privilégiez les aliments qui symbolisent la nature généreuse, racines, fruits…
pour Freya, privilégiez les aliments qui symbolisent la nature dynamique, huîtres, fraises…
pour Frey, idem que pour Freya
pour Njord, privilégiez les fruits de mer, poissons, algues comestibles…

L’hôte(sse) porte le toast pour ouvrir le rituel : « nous mangeons en l’honneur de … » et passe le plat de personne en personne selon le même ordre que pour la libation de boisson, chacun prenant une bouchée. Si on ne peut pas passer le plat, chacun se met autour et l’on mange au dessus. Quand chacun a mangé, l’hôte(sse) clos le rituel par : « J’ai mangé pour… » ou « J’offre cette nourriture à… », une part est donnée à la terre ou au feu, si la libation est pour Loki.

En général, la libération d’aliment est pratiquée lors des solstices et équinoxes quand la famille et les amis sont réunis en grand nombre. La nourriture étant précieuse, on ne fait de libation de nourriture que dans les grandes occasions.

La libation aux ancêtres et à Hel pour le jour de Hel

Pour le jour de Hel, on boit aux ancêtres, le déroulement est un peu différent des libations aux dieux, après le toast porté par l’hôte(sse), « Nous buvons en l’honneur de ceux qui sont partis et entre autres… (nom de l’ancêtre à honorer) », chacun leur tour (par ordre d’âge comme précédemment), les participants nomment leur ancêtre à honorer avec un toast par personne et boivent. Si vous voulez rendre hommage à plusieurs ancêtres, attendez la fin du tour et demandez à nommer les autres. Quand tous les ancêtres à fêter ont été cités, le/la maître(sse) de maison conclue ainsi : « Nous avons bu en l’honneur des vivants », «  Nous avons bu en l’honneur des morts », ensuite nous allons boire pour Hel: «  et nous buvons en ton honneur, toi, Hel, gardienne des morts qui règne sur le monde souterrain. ». (On ne nomme Hel qu’à la fin car on pense qu’elle empêcherait les morts de nous rendre visite si on la conviait en premier lieu !). Ensuite chacun boit sa gorgée toujours dans l’ordre donné précédemment, et pour finir : « J’ai bu pour les vivants. », « J’ai bu pour les morts. ». On ne nomme pas Hel.

Les libations aux ancêtres et à Hel viennent après celles pour les autres dieux comme il est indiqué dans l’article sur le jour de Hel.

Autre rituel: la prière

Enregistrer

Publicités
Catégories : Grimoire, Les rituels | Étiquettes : , , | 8 Commentaires

Navigation des articles

8 réflexions sur “Pratiquer les libations

  1. Pierre

    En effet, nous nous comprenons.
    Les dieux varient mais le divin reste le même!
    Énergie de bonté et de progrès, force de vie et d’union…
    Les dieux bons nous guident au mieux vers la lumière et l’élévation des âmes!

    Aimé par 1 personne

  2. Pierre

    L’acte de Communion, qu’il soit fait de pain et de vin, ou d’hydromel et de porc, est toujours un merveilleux moment, quand le divin pénètre l’aliment et le transfigure en particule sacrée.
    Les seigneurs du Nord ont trouvé en vous une bonne représentante, Niele.
    Cette évolution vous va bien!

    Aimé par 1 personne

  3. françoise puertas

    Oui, très bien expliqué, mais comment fait on lorsque l’on ne mange ni viande ni poisson, on ne peut donc pas fêter les dieux qui correspondent ?

    Aimé par 1 personne

    • Il y a toujours des solutions!!! La première est de se rabattre sur la libation de boisson!!!! Le but de la libation est d’honorer son dieu, donc de faire une libation qui lui plaise, qui le symbolise, la seconde solution est de trouver un végétal qui lui convienne!!!
      Au fur et à mesure des articles sur les fêtes, je vous indiquerais les aliments végétaux qui peuvent être consommé lors des libations, à titre indicatif.

      J'aime

  4. Belle illustration et excellent travail de synthèse !
    C’est du bon boulot

    Aimé par 1 personne

petits mots

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :