Âmes sœurs

Il est des expériences qui se vivent au plus profond de soi, qui y demeurent toute la vie et au-delà et qui sont ancrées bien en vous avant votre passage sur cette Terre. Nier cet état de fait est nier toute vie spirituelle. Pourtant quand on ose en parler autour de soi, on crie haut et fort à la folie, aux élucubrations, cela doit resté caché, comme une maladie honteuse. J’écris au nom de tous ceux qui se sentent à part, montrés du doigt par leur famille, leurs amis parce qu’ils sont différents dans leurs perceptions, parce qu’ils sentent, entendent, voient ce que la plupart de leurs congénères ne sentent, n’entendent ou ne voient pas. Certains ferment leurs sens pour entrer dans la conformité, d’autres se rallient à l’opinion de leur entourage et se pensent dépressifs, mentalement malades, dans le meilleur des cas, on perd confiance en soi. Combien assument pleinement leur différence, leur don ?

Je peux vous dire que si vous vous retrouvez personnellement dans mes paroles, d’autres que vous s’y retrouveront également, vous n’êtes pas seuls, vous n’êtes plus seuls.
Une catégorie « témoignage » a été ouverte pour accueillir ceux qui souhaitent s’exprimer sur ce sujet. Je l’ai ouverte en pensant au départ à une lectrice qui avait écrit son premier texte, j’ai ensuite pensé que cela serait utile à toutes les personnes qui souhaiteraient témoigner de leurs expériences mystiques, de l’expression de leurs dons…Je n’ai jamais pensé que je pouvais moi-même y laisser une trace. Pourtant en dialoguant avec Françoise et d’autres contacts, j’ai réalisé que nous avions tous des points communs, qu’il était peut-être temps que je parle de mon vécu personnel afin que d’autres puissent aussi s’y retrouver et qu’enfin ils osent parler ou du moins se sentir pour une fois normaux.
La première expérience que je voulais aborder est une expérience très difficile à exprimer émotionnellement pour moi comme pour tous ceux qui l’ont vécue également, elle peut être source d’un très grand bonheur mais aussi d’une souffrance énorme. Je voulais vous parler du lien qui unissent ce qu’on appelle les âmes sœurs.
J’avais environ 13 ans lorsque je l’ai vu, pour moi cela a été tout à coup un attachement immédiat, lui ne connaissait pas mon existence. Il avait 13 ans de plus que moi donc sa vie avait déjà pris une direction bien différente de la mienne. J’ai mis cet attachement excessif sur le compte de la perte de ma grand-mère la même année, qui était plus importante à mes yeux que ma propre mère. Je me disais que j’avais besoin de reporter cette affection profonde sur quelqu’un, mes parents étant peu affectueux à mon égard.
Les années ont passé, j’ai mené ma vie toujours en y pensant, je me suis mise en couple, j’ai eu des enfants. J’ai commencé à avoir des sensations très étranges, des réveils nocturnes où je sentais une présence près de moi, je me sentais légère dans mon corps, en complète plénitude. Son visage m’apparaissait régulièrement, une fois de plus, j’ai mis cela sur le compte des ennuis quotidiens, ma vie de couple n’était pas très satisfaisante et je souffrais d’un manque d’attention et d’affection. Quand je ne ressentais pas de présence, j’essayais moi même de le sentir, de provoquer des visions. Cela a été une période de haut et de bas, entre une très grande sérénité et un désespoir le plus profond, je me sentais complète, puis dans un état de manque complet, je me disais vraiment que tout cela était dans ma tête, que le manque d’amour allait me conduire à la dépression c’est d’ailleurs ce qui m’est arrivé ! Au fil des ans, j’en ai parlé autour de moi, parcimonieusement, c’était très intime pour moi de dévoiler ce qui se passait dans ma tête et dans mon corps. Je ne savais pas mettre des mots ce qui se passait, je sentais quelqu’un en moi qui me comblait mais que je ne pouvais pas toucher, un visage hors d’atteinte, une main qui se tendait, que je touchais mais qui disparaissait. C’était à la fois magique et frustrant. Devant mon désarroi, on m’a conseillé de couper tous liens, je dois dire à contre cœur, ce qui a été fait magiquement car de vrais liens énergétiques s’étaient créés, je ne suis devenue que la moitié de moi même. Je suis tombée malade pas à cause de cela directement mais en partie aussi. Je me sentais seule, coupée du monde. J’ai fini par oublier par obligation et parce que la vie quotidienne reprend le dessus entre la maladie et les enfants, la maison à assumer…
Quelques années ont passées, je suis guérie, il y a quelques mois, suite à des événements précis (dont je parlerai peut être plus tard), j’ai renoué avec le passé, j’ai de moi-même rétabli le contact avec lui, mon double, mon jumeau (je l’ai toujours appelé ainsi), cela s’est fait simplement, je l’ai appelé comme autrefois et il est venu. Nous nous sommes reconnus, les liens se sont renoués, en fait ils n’avaient pas totalement disparu. Nous avons mûri tous les deux, nous avons développé nos perceptions, je le vois et il me voit, je le touche et il me touche et le plus important maintenant nous nous parlons. Je l’entends me parler ce qui est beaucoup moins frustrant qu’auparavant, ainsi nous nous soutenons mutuellement, nous échangeons nos expériences, nos joies et nos peines, nos peurs aussi quelquefois. Nous sommes à la fois semblables et différents : nous sommes UN.
Je le sens en moi de manière plus continue. Je me sens enfin entière et plus forte. Quelquefois je le ressens plus fortement, cela s’annonce par une douleur très forte sur la tête avec la forte impression que mon corps est trop petit et qu’il va éclater, c’est souvent douloureux mais aussi indéfinissable et suivi d’une agréable chaleur. Je me sens dans un état second au delà des perceptions que nous possédons en tant qu’être humain.
Tout cela n’a rien à voir avec l’amour tel que nous l’éprouvons par rapport à un compagnon ou une compagne, c’est un amour sans barrière morale, sans contrainte, un amour très pur, inconditionnel et infini.
D’autres que moi ont rencontré leur âme sœur, mais je n’en connais pas qui l’ai vécu pleinement, à chaque fois il y a beaucoup de souffrances, de rejets de la part de l’un ou de l’autre car il y a confusion entre l’amour humain et l’amour spirituel. Je n’ai pas l’impression de tromper qui que ce soi puisque il est moi et je suis lui. Et puis je pense que l’on peut aimer plusieurs personnes en même temps, notre cœur est assez grand pour cela !

Certains penseront que je suis complètement dingue ou que je fantasme! Pensez comme il vous plaira, mais je me sens bien et je ne fais de mal à personne. Je pense à ceux qui se sont vus dans la même situation que moi et qui se sentent mal, qui ne comprennent pas ce qui leur arrivent (j’avoue ne pas en comprendre tous les mécanismes moi-même, mais j’admets et ça me suffit). Je voudrais simplement leur dire de vivre l’aventure jusqu’au bout si cela ne bouleverse pas négativement leur vie sentimentale et familiale. C’est une richesse incroyable ! Cela m’a permis de progresser spirituellement, de connaître le don de soi absolu.

Voilà mon premier témoignage personnel, pas le moindre, mais le plus personnel !

Poèmes sur le même thème: le serment magique

Publicités
Catégories : Témoignages | Étiquettes : | 11 Commentaires

Navigation des articles

11 réflexions sur “Âmes sœurs

  1. Katia

    Courageux témoignage et d’une authenticité qui résonne.

    Aimé par 1 personne

  2. Eirina

    Merci infiniment Niele pour ce partage si personnel <3….qui me remue profondément…Et trouve écho en moi…me donne des pistes de réflexion personnelles à approfondir 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. françoise puertas

    Qui sait et non pas  » qui c’est »! Pardon!!!!!!

    J'aime

  4. françoise puertas

    Vous m’avez également donné du courage, car me lâcher ainsi n’a pas été facile! Vous avez eu besoin de moi et j’ai eu besoin de vous! Quel beau partage, c’est drôle, mais parfois j’ai l’impression que nous nous donnons la main pour avancer ensemble!! Qui c’est!!!

    Aimé par 1 personne

  5. françoise puertas

    Vous avez eu besoin de moi Niele!! Oh non!! Vous êtes bien plus grande que moi et vous connaissez bien plus de chose que moi, j’en suis sûre!! Vous l’auriez écrit tôt ou tard votre article!!

    Aimé par 1 personne

    • Ah non je ne pense pas! Les uns ont besoin des autres pour évoluer. La grandeur n’a rien à voir avec cela, ne vous sous-estimez pas autant!!! Je n’avais jamais songé à en parler car c’est très intime et il a fallu que vous me donniez le courage de sauter le pas, j’ai toujours peur de parler par crainte de laisser échapper de violentes émotions, de me laisser submerger…

      J'aime

  6. françoise puertas

    Merci Niele, désolée mais à la lecture de votre texte, j’ai pleuré!! 😉 Il est magnifique et je m’y retrouve complètement! En vous lisant, j’avais l’impression de me lire! Il est vrai que l’amour humain et l’Amour spirituel n’est pas du tout ressentit de la même façon, je le sais, car il y a ici bas des gens que j’Aime aussi très fort, et comme vous, je me dis que je ne fais de mal à personne, peut-être à moi-même au début car je ne comprenais pas, mais cet Amour est bien différent, donc j’accepte! Un texte qui sort tout droit de votre cœur et cela se sent! MERCI encore Niele, Alors voyez vous , quand cet Amour spirituel nous envahit j’ai juste envie de crier  » je vous Aime! »,j’ai besoin de le lâcher, il faut que cela sorte de mon cœur, alors je vous le dis Niele, je vous Aime et je sais que vous comprendrez!!!

    Aimé par 1 personne

    • J’ai également beaucoup pleuré en écrivant ce texte! Le seul regret que j’ai, est que lui de son côté ne puisse pas témoigner et donner ses ressentis sur tout ça! Je pense que j’ai écrit avec bien plus que mon coeur!
      On peut parler aussi avec son âme, je pense!!!Alors quand deux âmes se reconnaissent que racontent elles? Merci Françoise d’être tant réceptive!!!

      J'aime

  7. C’est un grand courage que d’en avoir parlé. Bravo… Tout simplement bravo. J’espère que cette démarche pourra aider d’autres « âmes soeurs » à s’ouvrir, à accepter ce qu’ils ressentent et à s’assumer.

    Aimé par 1 personne

  8. lakshmi

    Quel magnifique témoignage! Quel courage et le don de soi. Merci.
    Votre témoignage me parle et me touche énormément.cela donne matière à réfléchir. Encore merci.

    Aimé par 1 personne

petits mots

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :