Vers courts pour longs temps (4)

Houleuse étendue bleue
Rugissent tes rouleaux
L’ écume de ta rage
Déferle dans mes yeux.
Se répand la chope oublieuse
En une vague mourante
Amère lame blanche
Noie mes illusions
De grand large.
Se mêlent bière et mer
Dans le même horizon trouble…
Je sombre….

*****

Virevolte au fil du vent
Missive des messagers divins
Effleure silencieusement le sol,
Présage est annoncé.
Je lève les yeux et vois:
Œil noir regarde Midgard
Du haut de l’Yggdrasil.
J’ entends le lourd chant,
Le guerrier sauvage
Clame son retour,
Hurlent ses compagnons.
La plume noire à la main,
Je perçois le cri sinistre des corbeaux.

*****

Le cours charrie la glace des sommets
Bouillonnent les eaux de la fonte.
Écume des hauteurs,
Froide sève de l’ hiver
Emporte les tourments des neiges
Vers le vaste fjord,
Pique de tes lances
Mon armure de chair
Arrache le cri de mon âme
Apaise mon cœur en furie
Emporte mes tourments de neige
Vers le vaste fjord.

*****

Publicités
Catégories : Vers courts pour longs temps | Étiquettes : , , , , , | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Vers courts pour longs temps (4)

  1. françoise puertas

    Très beau! Merci!

    Aimé par 2 people

petits mots

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :