Vers courts pour longs temps (16)

Avoir l’âme d’une lame
Broyer le large eskeidt
Vague esquif brisé
Dans la poigne déchaînée.
Cracher l’eau assassine
Noyer l’espoir de survie
Cruel planche de salut
Dans le tourbillon effroyable.
« Seigneur des mers
Tienne n’est point ma colère
Mienne n’est point ta colère
Dévastatrices et meurtrières ».

Tempête en mer

Tempête en mer

*****

Au pied de la brumeuse dent
Se fondent les herbeux foyer
Dorment les géants sous le doux duvet
Veille le peuple sous le rude toit.
Chant des chats ronronne
Pas du loup trottent
Craignent le gigantesque éveil
Le destructeur bouleversement.
Nature l’on doit respecter
Être humble devant sa grandeur
Craindre ses prompts réveils
Se fondre dans son cœur.

Maison à toit herbu près de la montagne

Maison à toit herbu près de la montagne

*****

Coule le sang sacrifié
Dans la paume serrée
Épais ru sauvage
Pénètre les fins sillons,
Diffuse la force vitale
En l’être initiateur
Chaleur profonde
Parcourt la douloureuse chair
Submerge les vagues pensées
Expulse les mots saccadés,
Mélodie des traditions enseignées
Litanie magique immortelle
S’évanouit dans le néant.
Tranche le corps sacrifié
Dans la peau tendue
Lourd manteau sauvage
Vêt la frêle silhouette,
Diffuse la force vitale
En l’être initiateur
Chaleur profonde
Parcourt la douloureuse chair
Submerge l’animal instinct
Expulse l’inhumain hurlement
Grondement des traditions innées
Litanie magique immortelle
Renaît du néant.

Publicités
Catégories : Vers courts pour longs temps | Étiquettes : , , | 5 Commentaires

Navigation des articles

5 réflexions sur “Vers courts pour longs temps (16)

  1. De retour après quelques temps…
    Nouvelle série d’oeuvres et de poèmes.
    Merci pour tout cela !!

    Aimé par 1 personne

  2. françoise

    Merci Niele, j’aime beaucoup surtout le dernier!! Mais il me semble l’avoir déjà lu? En tout cas c’est toujours un plaisir de te relire!!

    Aimé par 1 personne

    • Merci, normal que tu les aies déjà lu, comme je le précise souvent sur ma page Facebook, ce sont d’anciens poèmes publiés sur ma page Facebook que je republies sur mon blog.

      J'aime

  3. Ah trois nouvelles œuvres réjouissantes et agréables !
    Merci beaucoup !

    C’est vrai, la dernière est sauvage, on entend le tambour rythmique !!

    Aimé par 1 personne

  4. Le dernier a un côté sauvage ! il est bon !

    Aimé par 1 personne

petits mots

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :