Respiration, mode d’emploi

Vous trouverez sans doute ce sujet hors propos au premier abord, mais la respiration a une place de premier ordre dans la pratique magique, la méditation, la connaissance de soi et tout autre exercice. Il va de soi que dans la vie quotidienne, une bonne respiration améliore également votre santé et votre bien-être.

Une respiration complète oxygène convenablement vos cellules (une mauvaise oxygénation provoque beaucoup de fatigue), le mouvement du diaphragme masse naturellement les organes de la digestion et de reproduction. La gestion du stress passe également par une bonne respiration, son contrôle est indispensable.
La respiration est un réflexe naturel auquel nous ne faisons pas attention. Nous pratiquons en moyenne 16000 respirations par jour, mais nos poumons travaillent généralement en dessous de leur capacité.

Prenez cinq minutes de votre temps pour prendre conscience de votre respiration:
Debout, placez une main sur votre ventre et une autre sur votre dos au niveau des lombaires. Votre poitrine se gonfle normalement à l’inspiration, mais que fait votre ventre? Se gonfle-t-il ? S’il ne se gonfle pas, vous n’avez pas une respiration efficace.
Pour remédier à cela, expirez complètement, videz vos poumons entièrement, imaginez votre nombril rentrer dans votre ventre, comme s’il allait toucher votre colonne vertébrale. A l’inspiration, imaginez votre ventre se gonfler comme un ballon de baudruche, vous remplissez vos poumons au maximum et remplissez le ballon d’air, votre nombril est poussé vers l’extérieur. L’inspiration se fait par le nez et l’expiration par la bouche.
Faites cet exercice sur une dizaine de respiration aussi souvent que vous le pouvez jusqu’à ce qu’il devienne automatique.

Vous savez respirer maintenant de manière convenable. Vous êtes fin prêt à mettre en pratique ces exercices dans le cadre de votre développement personnel.

Quelque soit le travail que vous allez aborder, la respiration doit être lente et régulière. Là aussi une bonne respiration oxygène votre corps et vous aide à lutter contre la fatigue et permet au corps d’être plus endurant, ce qui est indispensable lors de longues méditations ou longs rituels. Votre relaxation est plus profonde aussi car votre rythme cardiaque ralentit et la concentration est plus intense d’ailleurs la respiration est un exercice de concentration à elle seule. Elle permet au corps de devenir moins conscient, plus en recul par rapport à l’esprit. Les énergies circulent plus fluidement comme le souffle !
Lors des méditations, la respiration doit être aussi lente que lorsque vous êtes en sommeil. Inspirez, remplissez vos poumons, faites une pause de 3 secondes, comptez 301, 302, 303. Expirez, rentrer le ventre, faites une pause durant laquelle vous comptez 301, 302, 303. On pratiquera la même respiration pour les sorties astrales ou lors des séances de magnétisme.
Lors des pratiques magiques, La respiration est identique mais l’on ne fait pas de pauses entre les deux phases que sont l’inspiration et l’expiration afin de pouvoir alimenter les psalmodies et les rituels.
En magie active (conjurations) ou lors des transes chamaniques, la respiration est plus rapide, l’hyperventilation augmente le taux d’oxygène dans le sang. Il faut toujours veiller à pratiquer une respiration complète avec remplissage et vidage complet des poumons.

Les exercices de respiration sont faciles à pratiquer et seront utiles chaque jour, vous vous sentirez moins tendus, moins sujet aux crises d’angoisse. Vous serez plus à l’aise dans la pratique d’un sport. Le yoga, le Pilates, la sophrologie peuvent être également de bonnes techniques d’approche qui combinent souffle, mouvements et concentration.

respiration

Publicités
Catégories : Développement personnel | Étiquettes : , | 8 Commentaires

Navigation des articles

8 réflexions sur “Respiration, mode d’emploi

  1. Jarnsaxa

    joli article 🙂
    Personnellement je respire en fait plus par le ventre. J’avais lu quelque part dans un bouquin traitant de respiration pour gérer certaines facultés (un peu comme ici) que les hommes respiraient en général plutôt en gonflant le haut des poumons (soulèvement de la poitrine) alors que les femmes gonflaient plutôt le bas des poumons (respiration plus ventrale). Il était aussi question de zone intermédiaire entre les deux. Je ne sais pas ce que tu en penses
    en tout cas c’est clair qu’on respire rarement à pleins poumons, même après un grand efort physique (pou moi) c’est étonnant
    Je viens pas commenter aussi souvent que je le voudrais mais j’aime beaucoup ce que tu fais Niele 🙂

    Aimé par 1 personne

    • En fait la respiration est liée au stress. Les personnes stressées ont une respiration thoracique car le stress fait contracter les muscles abdominaux ce qui empêche la respiration ventrale. La respiration thoracique peut être due aussi à une mauvaise position, par exemple une position où l’abdomen est comprimé, surtout sur des personnes qui travaillent assis une longue partie de la journée, le diaphragme a du mal à descendre complètement.
      La respiration ventrale est pratiquée dans la relaxation et les travaux cités dans mon article, c’est une respiration « contrôlée » qui permet de gérer aussi l’afflux d’énergie.
      La respiration intermédiaire dont tu fais mention devrait être la respiration classique « automatique » celle d’une personne non stressée dans la vie courante, hélas on est loin de cet idéal!
      Il faut commencer par prendre conscience de sa respiration, on peut aussi prendre modèle sur les bébés qui respirent naturellement comme il faut!
      Merci de ton message! A bientôt!

      J'aime

  2. Ce soir je ne sais plus respirer alors je reviens … les soucis bloquent tout … heureusement çà ne tue pas mais çà pourrit la vie.
    Bonne soirée Niele

    Aimé par 1 personne

    • Merci Hélène d’ être passée ici m’écrire un petit mot.
      Ah les soucis! Ils prennent beaucoup de place dans une vie, sans doute trop, c’est le fardeau des personnes sensibles. Alors pour quelques minutes ferme les yeux, imagine un joli paysage et respire. Si c’est un paysage de montagne, sens l’ air vivifiant des hauteurs, si c’est la mer, sans l’ iode fortifiant, si c’est la campagne, sens l’ humus ressourçant. Bonne soirée et mille bisous.

      J'aime

  3. A reblogué ceci sur Le site de Pierreet a ajouté:
    A suivre, très interessant

    Aimé par 1 personne

  4. Article simple, la base à suivre
    Merci pour votre travail

    Aimé par 1 personne

  5. Pingback: Respiration, mode d’emploi (Niele Stormulv) • K. AUBRY

  6. La base de tous les travaux.
    Le souffle c’est la vie, c’est le rythme.

    Aimé par 1 personne

petits mots

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :