Travail personnel sur la rune Laguz

Il n’est pas toujours facile de travailler avec Laguz, comme l’eau dont elle est la rune, elle est insaisissable et difficile à dompter car elle est sans cesse en mouvement et évolue dans des milieux différents sous forme changeante. A la source de toutes les vies, elle doit être intégrée minutieusement si vous souhaitez comprendre les mystères de vos origines et votre place au sein de l’univers.

Du ciel infini, descends jusqu’à nous.
Gouttes après gouttes, flocons après flocons,
Emplis la source balbutiante,
Nourris le glacier grondant.
Peu à peu, puits après puits,
Deviens l’insaisissable ruisseau,
Transforme l’insignifiante flaque.
Pluies après pluies, grêles après grêles,
Grandis la rivière impétueuse,
Élargis la marre méprisée.
Averses après averses, nuées après nuées,
Mûris le fleuve imprévisible,
Déborde l’étang impassible.
Cascades après cascades, chutes après chutes,
S’étend l’indomptable océan,
Se couche le paisible lac.

Laguz

Laguz

En vives créatures, tu te meus,
Sur mortes matières, tu serpentes,
Infime ou immense, notre vie t’appartient,
Génitrice fondamentale, nourrice première, nous te vénérons,
Bras ouverts vers l’espace, nous clamons ton nom :
« Laguz, primordiale bienfaitrice, bénis nous. »

Abats les trombes providentielles
Sur les pâles cultures,
Immisces de joyeuses rigoles
Dans les profondes cavernes,
Cours sur la divine montagne
Jusqu’au fjord majestueux.
Abreuves les pauvres assoiffés
A grandes goulées,
Préserves en ton sein caché
Pitance sacrée.
Ne t’évapores point des terres
Dans les chaleurs légères du levant,
Égares l’irrévérencieux profanateur
Dans l’épaisse brume,
Dissous dans le vaporeux néant
L’âme du cruel violateur.

En vives créatures, tu te meus,
Sur mortes matières, tu serpentes,
Infime ou immense, notre vie t’appartient,
Génitrice fondamentale, nourrice première, nous te vénérons,
Bras ouverts vers l’espace, nous clamons ton nom :
« Laguz, primordiale bienfaitrice, bénis nous. »

Ton sang afflue en nos veines,
Ta sève coule en nos arbres,
Tes vagues bercent nos mers,
Nos larmes te rappellent
De la naissance à la mort.
Narre l’histoire de nos vies
Inscrite dans ta mémoire ancestrale,
Purifie de ta liquide transparence
Nos corps souillés,
Emprisonne de ton gel mortel
La magique attaque de nos ennemis
Perds dans ton brouillard trompeur
Les invincibles fantômes,
Emporte de ta puissance irraisonnée
Les maléfices jetés,
Par le temps passé, présent et futur.

En vives créatures, tu te meus,
Sur mortes matières, tu serpentes,
Infime ou immense, notre vie t’appartient,
Génitrice fondamentale, nourrice première, nous te vénérons,
Bras ouverts vers l’espace, nous clamons ton nom :
« Laguz, primordiale bienfaitrice, bénis nous. »

Publicités
Catégories : Développement personnel, L'appel des runes | Étiquettes : , | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “Travail personnel sur la rune Laguz

  1. Je connais peu Laguz.
    Elle représente l’eau et le voyage, c’est ça ?

    Aimé par 2 people

  2. Cette présentation sous forme d’ode est agréable.
    Cela rend la compréhension plus « fluide » !

    Aimé par 1 personne

petits mots

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :