Is


Is, la rune de la glace est une des runes primordiales avec Kenaz, elle ressemble à une stalagmite ou à une stalactite, quelle que soit la position dans laquelle nous la voyons, elle reste droite, fichée soit dans le sol, soit au-dessus de notre tête. Elle représente le bâton du sorcier ou l’épée du guerrier, symbole dans les deux cas de pouvoir magique ou militaire.
Ce pouvoir s’exerce dans chaque cas dans l’arrêt, la stase, le gel et le contrôle de l’espace et du temps, sacré ou profane. Elle possède donc un fonctionnement élaboré et complexe qui nécessite une bonne connaissance et une grande maîtrise de soi et de son environnement. Bien que très simple d’aspect, elle est d’une très grande profondeur symbolique et magique.
Nous pouvons également associer cette rune à la lumière, qu’elle reflète et amplifie, c’est l’épée de Balder qui sublime le pouvoir du Dieu, qui la diffuse au cœur de la matière.
Son incorporation nécessite un long travail, une réflexion sur les origines, celles de l’initié et celles de la création du monde ainsi que sur la place de l’être humain dans ce grand ensemble, un retour aux sources.

Elle fut vraisemblablement une des premières runes créées ainsi que Kenaz, elles sont issues du vide originel Ginnungagap, et révélées par Odin. À partir de ces deux runes « mères » les vingt-deux autres furent créées.

Du sol jusqu’au ciel s’ajustent les gouttes
Se figent les tombantes larmes
Pics aigus s’élèvent et s’abaissent
Froidement se scelle la magie de la rune,
Is la glace, la dure pique brûlante,
Se brise la course insatiable du temps
Se fixe la multitude imprécise de l’espace
Hier, aujourd’hui et demain en un maintenant
Là, là-bas et ailleurs en un ici…

Is

Is

 

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :