Articles tagués : histoire

Les Vikings de Régis Boyer

Si vous vous intéressez aux vikings et à leur impact sur le monde européen, il vous faut lire ce livre-ci ! « Les Vikings » est composé de deux parties distinctes : l’une consacrée à l’histoire et l’autre à la civilisation viking. Le livre se restreint évidement à la période des raids et à la société viking exclusivement, c’est-à-dire à l’extérieur de leurs pays d’attache (en situation d’implantation), le sujet n’est pas l’histoire et la vie quotidienne dans les pays scandinaves.

Comme toujours avec Régis Boyer, le contenu est dense, très intense en informations. L’ouvrage est donc très complet et précis dans ses informations. Il convient certainement de prendre des notes sur les personnages, les lieux et les dates afin de pouvoir suivre aisément le déroulement des événements ou de relire plusieurs fois certains passages. Le sérieux des sources tient dans leur nombre, leur origine diverse et leur étude objective et emplie de bon sens. Il en sort une mise au point radicale sur le mythe viking !
En mettant au placard l’influence romantique du XIXe siècle au sujet de ces hommes aventureux, Régis Boyer met à bas les préjugés, fausses idées mises en avant également par les textes médiévaux. N’en déplaisent à beaucoup, il remet sur pied ces commerçants transformés uniquement en guerriers sanguinaires, transforme les barbares en hommes férus de connaissances (navigation, artisanat, art…) avec leurs qualités et aussi leurs défauts.

Un peu obscur par instant, il reste quand même abordable pour débuter. Je le conseille comme première approche au monde viking.

les vikings

Les Vikings, Régis Boyer

Pour en lire plus: Les Vikings, Régis Boyer

Catégories : Histoire et géographie, Lectures conseillées ou non | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Histoire et description des peuples du nord d’Olaus Magnus

Olaus Magnus, plus connu pour sa célèbre Carte Marine, est un ecclésiastique catholique suédois du XVI siècle (1490-1557). Contraint à l’exil par l’implantation du protestantisme en son pays, l’Allemagne puis l’Italie l’accueillent. Loin de ses terres, Olaus Magnus conçoit sa Carta Marina, puis plus tard son Histoiria de gentibus septentrionalibus (Histoire des peuples du Nord) vers la fin de sa vie. Il est, avec son frère et compagnon d’exil Johannes, le plus éminent savant suédois de cette époque.

Lire la suite

Catégories : Histoire et géographie, Lectures conseillées ou non | Étiquettes : , | 2 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :