Articles tagués : scandinavie

Yule et ses douceurs scandinaves: les Krumkakers

À l’approche de Yule et dans la froide saison, on se retrouve tous volontiers au coin du feu, avec quelques boissons chaudes ou gâteaux à portée de main. À la cuisine on se rassemble donc pour confectionner quelques pâtisseries. En Norvège, le temps est à la préparation de Krumkaker, ce sont des gaufres rondes roulées que l’on fourre ensuite soi-même avec de la crème chantilly, de la confiture ou simplement de fruits.

Il vous faudra investir dans un gaufrier spécial si vous devenez adepte des krumkaker, mais vous en trouverez facilement en vente sur le net. J’ai à la maison un gaufrier classique que l’on met sur la plaque de la gazinière, d’autres plus modernes fonctionnent à l’électricité avec un minuteur et ont un revêtement antiadhésif. Il vous faudra aussi des cônes de bois pour rouler les gaufres, mais un manche de cuillère en bois fera l’affaire.

42002744_121761218797489_8366625942650707549_n

gaufrier

51-PXszgf-L._SY355_

cône

Les ingrédients:

  • 4 œufs,
  • 250 g de beurre fondu,
  • 250 g de farine,
  • 100 g de sucre,
  • 1/2 cuillère à café de cardamome.

La préparation :

  • Battre les œufs et le sucre dans un saladier,
  • Ajouter le beurre fondu,
  • Incorporer la farine, la cardamome,
  • Laisser reposer 1/4 d’heure.

La cuisson :

  • Faire chauffer le gaufrier huilé,
  • Mettre une cuillerée à café seulement de pâte sur la plaque inférieure,
  • Fermer le gaufrier en pressant modérément,
  • Faire cuire 20 secondes sur ce côté,
  • Retourner,
  • Ouvrir et enrouler la pâte autour du manche de la cuillère pour en faire un cône,
  • Enlever du gaufrier et laisser refroidir sur une assiette.

 

krumkake-en-norvege-11083323wbgbj_2041

Krumkaker

krumkake1

Krumkaker fourrés

Les conseils :

Normalement il faut ajouter le même poids de farine, de sucre et de beurre que d’œufs, par commodité, j’ai mis à 250g pour chaque sauf pour le sucre dont j’ai baissé la quantité (trop sucré.)
Ne mettez pas trop de pâte dans le gaufrier, sinon ça déborde très vite, une cuillère à café suffit amplement !
La pâte ne doit pas être trop fine pour s’enrouler parfaitement.
N’utilisez pas les cônes en métal vendu dans le commerce pour rouler les gaufres, au bout de quelques utilisations, ils brûlent les doigts !

Il vous faudra un peu d’entrainement pour faire des cônes parfaits mais ça vient très vite !

Si vous avez des problèmes de cholestérol et de diabète, demandez l’avis de votre médecin avant d’en déguster ! Les gaufres sont très riches en beurre et en sucre une fois garnies… 😉

Bon voilà les miens, mes premiers… 😦

Capture.JPG

Mes krumkaker

Voici une vidéo où l’on vous montre comment réaliser vos krumkaker.

Publicités
Catégories : Quelques recettes d'inspiration nordique | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Au nom du viking de Régis Boyer avec Jean-Noël Robert

Régis Boyer, auteur, traducteur, professeur… au-delà de l’homme de savoir, cet ouvrage nous amène à la rencontre de Régis Boyer, l’homme de passion. Une passion dévorante pour les pays du nord et leur culture.

Lire la suite

Catégories : Histoire et géographie, Lectures conseillées ou non | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Histoire et description des peuples du nord d’Olaus Magnus

Olaus Magnus, plus connu pour sa célèbre Carte Marine, est un ecclésiastique catholique suédois du XVI siècle (1490-1557). Contraint à l’exil par l’implantation du protestantisme en son pays, l’Allemagne puis l’Italie l’accueillent. Loin de ses terres, Olaus Magnus conçoit sa Carta Marina, puis plus tard son Histoiria de gentibus septentrionalibus (Histoire des peuples du Nord) vers la fin de sa vie. Il est, avec son frère et compagnon d’exil Johannes, le plus éminent savant suédois de cette époque.

Lire la suite

Catégories : Histoire et géographie, Lectures conseillées ou non | Étiquettes : , | 2 Commentaires

Olaus Magnus – Carta Marina de Elena Balzamo

« Carta Marina » le livre, présente la carte marine créée et imprimée par Olaus Magnus en 1539 (une reproduction de la carte et de ses commentaires sont présents dans le livre). Cette carte fut la première carte géographique représentant la péninsule scandinave, la Finlande, l’Islande ainsi que les pays bordant la mer Baltique. On peut y voir bien sûr les mers comme il est courant à l’époque, mais aussi des détails concernant l’intérieur des côtes.
Elena Balzamo, spécialiste des littératures scandinaves et russe, traductrice, essayiste… nous raconte la Carta Marina, la replace dans le contexte historique et scientifique de son époque.

Lire la suite

Catégories : Histoire et géographie, Lectures conseillées ou non | Étiquettes : , | 3 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :