Articles tagués : solstice

Luce et le retour de la lumière…

La sainte Luce (ou Lucie) si chère à nos amis scandinaves (particulièrement en Suède) se fête le 13 décembre.

Luce prend racine, étymologiquement parlant, dans la lumière (lux en latin). Elle symbolise en elle-même le retour du soleil. D’ailleurs avant 1582, année de mise en place du calendrier grégorien qui la fixe au 13 décembre, on fêtait Lucie le 23 décembre après le solstice d’hiver, à ce moment-là le soleil reprend timidement sa course vers le ciel, c’est pourquoi on lui associe le dicton : « A la sainte Luce, le jour avance du saut d’une puce »*, ce qui n’a donc plus de sens de nos jours à cause du changement de calendrier.

Officiellement on attribue son origine à une légende romaine du IVe siècle, introduite lors de la christianisation de la Scandinavie (qui ne devint protestante qu’ensuite). Son importance a perduré ensuite puisque c’est la seule sainte à avoir toujours son jour de célébration malgré le protestantisme.
Officieusement son histoire se serait confondue avec une légende du Värmland (province de l’ouest de la Suède), où l’on raconte qu’« une jeune femme venue d’on ne sait où parcourut tout le lac dans un grand bateau chargé de vivres qu’elle distribua à tous les habitants qui mouraient de faim. »

Bien qu’elle soit donc retenue comme catholique, Luce a été adoptée assez facilement dans les pays du nord grâce aux réminiscences des pratiques païennes pratiquées à cette époque de l’année. Les fêtes de Yule autour du solstice d’hiver étaient primordiales, la longueur des nuits scandinaves est propice aux célébrations visant au retour de la lumière et à son combat contre les ténèbres bien plus profondes là-bas que dans le sud.

Luce est porteuse de lumière divine et est incarnée lors du rituel suédois par la plus jeune fille de la maisonnée qui porte sur sa tête une couronne surmontée de quatre bougies rouges. Elle est habillée de blanc et est la toute première à se lever ce jour-là dans l’obscurité et à faire le tour de la maison pour porter à manger à tous. Des gâteaux au safran, dorés comme le soleil sont spécialement cuisinés pour l’occasion. On voit également de grandes processions où une jeune fille couronnée de lumière arpente les rues accompagnée de femmes vêtues de blanc et d’une ceinture rouge.

Et pour finir sur une note bien plus païenne que catholique, un proverbe local du Värmland dit « C’est une mauvaise Sainte Lucie si tu n’as pas été ivre trois fois avant que le jour se lève. »
À vous de fêter Lucia comme il se doit !

* dicton complet : « A la sainte Luce, les jours allongent du saut d’une puce, au nouvel an, du pas d’un enfant, à la chandeleur du pas d’un voleur… 

Lucie au pays des lutins

La Sainte-lucie : 5 Choses à Savoir Sur Cette Fête Des Lumières

 

 

Sainte-Lucie-Scandinavie

Sainte Luce portant le premier repas.

fdabfa8eaabf0c6e0fc50a08c00a3f1d--st-lucia-day-sankta-lucia

Sankta Lucia

Publicités
Catégories : je ne dis pas que des bêtises...enfin je l'espère | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Bribe de temps païen: le feu de joie d’Ålesund

Dans les pays scandinaves, le culte du soleil est resté au fil des siècles bien présent. On célèbre toujours ce moment particulier de l’année avec beaucoup d’enthousiasme.

Lire la suite

Catégories : je ne dis pas que des bêtises...enfin je l'espère | Étiquettes : , , | Un commentaire

Ivresses poétiques (4)

Illusion d’optique

Le soleil vient à sa fin
Sous les pieds trépasse,
La pénombre des défunts
A la sienne prend place.
Au ciel pourtant luit son éclat…

Lire la suite

Catégories : Ivresses poétiques, Poèmes | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Rendez vous hivernal

Craque la morte branche
Sous le poids du vent
Se déploie la robe blanche
Dans le silence désemparant.

Dorment les âmes en attente
Jusqu’au retour du roi glorieux
Perlent les breloques scintillantes
Dans le noir mystérieux.

Lire la suite

Catégories : Poèmes, Poèmes au long cours | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

L’astral chemineur

Point ne fatigue la céleste charrue
Affleure de la roue l’éperon de l’horizon
Remonte courir à peine descendue
Sœur Lune s’éclipse à l’heure de la moisson.

 

Vous ne pouvez désormais avoir accès qu’à un extrait du poème. Vous pourrez prochainement le lire dans son intégralité en livre numérique et papier. Pour plus d’information, vous pouvez me contacter via le formulaire de contact.

Catégories : Poèmes au long cours | Étiquettes : , , , | 3 Commentaires

Solstice d’été, fête du soleil

Le voici, le tant attendu été et ses beaux rayons solaires, sa chaleur, ses bons fruits sucrés, nous le fêterons dans quelques jours ! Ce jour de solstice s’annonce avec le soleil au plus haut point de sa course et ses jours les plus longs de l’année (n’oublions pas que nos amis proches du pole peuvent l’admirer vingt-quatre heures sur vingt-quatre!).

Lire la suite

Catégories : La foi nordique au quotidien, Les fêtes | Étiquettes : , , , | 4 Commentaires

Solennel rituel

Joie dans l’âtre ce soir
Flambe bûche de l’espoir
Dernier jour de l’an solaire
Chauffe notre âme claire
Commence la longue veillée dernière.

Vous ne pouvez désormais avoir accès qu’à un extrait du poème. Vous pourrez prochainement le lire dans son intégralité en livre numérique et papier. Pour plus d’information, vous pouvez me contacter via le formulaire de contact.

 

Solennel rituel

Solennel rituel

Catégories : Poèmes au long cours | Étiquettes : , , , , , | 9 Commentaires

La tour de Yule

La tour de Yule est un accessoire très symbolique dans notre religion moderne. Les premières tours de Yule apparaissent vers le XVème siècle sous la forme d’une lampe à huile au dessus de laquelle on plaçait un bougeoir. La tour de Yule sous sa forme actuelle apparaît au XIXème siècle. Il s’agit bien d’une apparition récente liée à la résurgence de l’asatru, liée également sans aucun doute à l’apparition et à la démocratisation de la bougie telle que nous la connaissons.

Lire la suite

Catégories : La foi nordique au quotidien, Les fêtes | Étiquettes : , , , , | 2 Commentaires

L’avant Yule

La préparation de Yule se fait sur un cycle lunaire. La tradition veut qu’on allume une bougie, symbole de lumière à partir de la troisième semaine précédent le solstice, soit une chaque semaine y compris le jour de Yule, soit en tout quatre bougies comme le nombre des saisons. En fait, toute source de lumière naturelle peut être utilisée : lampe à huile, bougies en cire naturelle de toute forme, ou bûches qui vont brûler pendant la soirée (on déconseille les lumières électriques, à n’utiliser qu’en dernier recours, quand l’utilisation des bougies est interdite).

Lire la suite

Catégories : La foi nordique au quotidien, Les fêtes | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , | 21 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :